Accueil > Recettes Bio > Yaourt maison : le type de lait idéal !

Yaourt maison : le type de lait idéal !

jeudi 17 décembre 2020, par Marc

Êtes-vous convaincus que fabriquer son yaourt maison est avantageux ? En effet, en dehors de tout ce que l’on vous a cité depuis maintenant, permettez-nous de vous dire que le temps que vous allouez au supermarché peut largement vous suffire pour préparer du bon yaourt, rien que depuis chez vous ! D’autant plus que les yaourts maison vous épargnent des édulcorants, des conservateurs et des produits qui sont parfois même méconnaissables ! Le plus avantageux c’est de pouvoir choisir ses ingrédients préférés notamment le type de lait qui vous semblera le plus idéal. Décryptage.

Quels sont les laits proposés au marché ?

Avant d’aller au marché, il va falloir vous faire une petite leçon d’agroalimentaire. Par ailleurs, si vous ne connaissez pas tous les types de laits existants et leurs principaux atouts, comment pourriez-vous en choisir ? En premier, en fonction du traitement que l’on lui a infligé on distingue :
• Le lait pasteurisé entier passé sous un traitement de chaleur qui lui a permis d’être affranchi des éventuels agents pathogènes. Tous ces composés naturels ont été conservés d’où son nom « entier » ;
• Le lait pasteurisé demi-écrémé a suivi le même procédé que son homologue mais pour les différencier, ce second type a été partiellement débarrassé de ses parties de matières grasses ;
• Le lait maigre qui est un type de lait dépourvu de matières grasses ;
• Le lait cru produit de chez les agriculteurs biologiques ;
• Le lait concentré qui a été déshydraté à 60 % ;
• Le lait enrichi de composants vitaminés ou fibres ajoutées.
De l’autre côté, on peut classifier le lait en fonction de son origine d’où le lait de vache qui est souvent le plus commun, le lait de chèvre réputé pour certaines similarités avec le lait maternel. On trouve également des laits de brebis, de jument, d’ânesse, de yack, de bufflome, de chamelle et de zébu. Et parfois même il n’est pas rare de trouver des laits végétaux comme celui du soja. Tout cela nous rappelle à quel point, la yaourtière est utile. Pour en savoir davantage, cliquez ici.

Quel est le lait idéal pour de l’onctuosité ?

Vous êtes maintenant bien placé de choisir votre lait en fonction de votre préférence. Tout cela ne se dissocie d’autres facteurs comme la disponibilité dans le supermarché le plus près de chez vous. Et n’oubliez pas de demander conseil pour vous prémunir des éventuelles allergies.
Par ailleurs, le lait idéal est toujours celui le plus conventionnel qu’est le lait de vache. En lait cru entier, vous aurez la chance de manger bio et de bénéficier d’une cuisson faite maison de A à Z. Pour des versions de yaourts onctueux légers, pensez à du lait de vache demi-écrémé et pourquoi pas la version écrémée ? Nous tenons à réitérer que l’onctuosité est facteur de deux critères notamment le type de lait et de ses conditionnements, mais également d’une yaourtière apte à offrir une cuisson dans la bonne température.

12 Messages

Répondre à cet article

| | Plan du site |